Oedipe à la ferme

Oedipe a la ferme
D’après Sophocle Avec Ivan Fox et Claude Semal
Théatre de Namur

« Des scènes d’anthologie. » (Le Soir)

« Il fallait oser, ils l’ont fait.» (La Libre Belgique)

 

Installer "Oedipe à la ferme", c'est comme l'oeuf de Colomb: il suffisait d'y penser! Entourés de bottes de foin et d'un bric-à-brac de basse-cour, Claude Semal et Ivan Fox trouvent le cadre idéal pour narrer les aventures de l'oeuf et de la poule, de l'enfant et de sa mère, des omelettes mythologiques qui ont fait du fils l'assassin de son père et l'amant de sa mère. Malgré quelques baisses de rythme, l'allégorie rustique du drame fonctionnera sans fourcher.

Après leurs "Dix façons de ne pas s'emmerder au théâtre", Semal et Fox poursuivent en fait l'exploration de spectacles à taille humaine, où on ne se prend pas le chou et où l'on rit beaucoup. Du bricolage, certes, mais de haut vol: avec "Oedipe à la ferme", on verra planer une carcasse de poulet, se suicider une poule et douter un canard. Le tout volontiers emballé en alexandrins, tragédie oblige. Féru de marionnettes, Ivan Fox assure l'inventivité des personnages: les soldats du père d'Oedipe sont des poireaux, Laïos lui-même est un poulet déplumé, transformé en marionnette à fils. De son côté, Claude Semal laisse sa plume caustique et poétique revisiter le mythe. En duo, cela donne un spectacle qui flatte leurs talents respectifs.

Tout commence près de la mer Egée, où les Grecs ont tout inventé: l'huile d'olive, le retsina, le sirtaki et la démocratie. Deux danseurs helléniques joyeusement raplapla résument quelques milliers d'années d'histoire, mais mettent en garde sur les lois éternelles: En Grèce, tu peux tuer ton père et coucher avec ta mère, 3.000 ans plus tard, on en parle encore. En Belgique, tu peux tuer André Cools et coucher avec Anne Tilly, 3 mois plus tard, tout le monde s'en fout. La poésie n'exclut pas la grosse feinte, et la mythologie n'interdit pas la psychanalyse: l'autel de pierre où le duo fait son office se muera en divan, puisque voilà une éternité qu'Oedipe fait des complexes...

Au total, "Oedipe à la ferme" comptera quelques scènes d'anthologie, mais aussi des cafouillages techniques qui ralentissent encore le pari (agri)culturel du duo. L'oeil de Diane Brooman, complice artistique, ne manquera pas de traquer ces faiblesses, car il est clair qu'on tient là une réjouissante approche d'un mythe éternel et dûment respecté.·

Laurent Ancion (MAD Le Soir)

Date: 
Samedi 20 Novembre 2010 à 20h30
Lieu: 

Chez M. et Mme Toussaint
Rue de Toijol 3 à Bossière, 5640 Saint-Gérard.

Détails pratiques: 

Places limitées! Il est conseillé de réserver!
Salle chauffée - Prix des places :15€
Réservations et préventes : 12€ sur le compte Bardaf : 377-0134614-15

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de protection Mollom.